Menu principal
  • P1020316.JPG
  • P1020317.JPG
  • P1020319.JPG
  • P1020328.JPG
  • P1020330.JPG
  • P1020331.JPG
  • P1020332.JPG
  • P1020333.JPG
  • P1020334.JPG
  • P1020335.JPG
  • P1020336.JPG
  • P1020337.JPG
  • P1020338.JPG
<<  Décembre 2016  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
Home

Il existait déjà une Postscolaire du lycée en 1931-32; Paule Quinet-Saccasyn (promotion 1930) en était la trésorière, Yvonne De Rijck-Devignon faisait partie du comité. Dans l'année scolaire 1933-94, la Ville de Bruxelles mit sur pied un championnat de natation des cercles postscolaire, dont la coupe fut offerte par le Bourgmestre Adolphe Max. Deux anciennes et trois élèves furent lauréates. Vinrent la "drôle de guerre" et la guerre...

La renaissance de la Postscolaire eut lieu en 1948, à l'initiative de Melle Kesseler, la préfète, qui en assuma la présidence d'honneur. La présidente était Denise Fossoul-De Cuyper, dont le rayonnement personnel, fait d'autorité naturelle et de compréhension bienveillante, bénéficia à notre association trente ans durant. Hélène Liénard-Verburgh, Andrée Brouwens et Suzanne Roobaert-Joniaux remplissaient respectivement les fonctions de trésorière, secrétaire et déléguée du lycée. La Postscolaire se fixait pour but de maintenir un contact entre les anciennes, et entre elles et le lycée. Son activité consistait à aider le lycée en offrant une somme consacrée à 1) l'achat de livres (prix de Français et enrichissement des bibliothèques de classes), 2) permettre à toutes les élèves de participer aux excursions et voyages scolaires , 3) offrir des vacances à quelques élèves de santé déficiente.

En 1951-52, Melle Kesseler, prenant sa retraite, devenait présidente d'honneur et Melle Tranchant, la nouvelle préfète, vice-présidente d'honneur. L'année scolaire 1959-60 vit Madelaine Rousseau-Huyssens accéder à la vice-présidence, Andrée Van Eecke-Brasseur au secrétariat; une activité nouvelle s'ajoutait consistant dans le prêt de livres scolaires.

En 1966-67, Cécile Van Rysselberge-Lavand'homme succédait comme secrétaire à Andrée Van Eecke, disparue prématurément.

En 1977-78, Melle Tranchant retraitée passait à la présidence d'honneur, la nouvelle préfète, Mme Marneffe-Van Herck, entrait dans le comité, ainsi que Michèle Kaisin-Charlier. La Postscolaire se mit à financer des leçons de récupération au profit d'élèves en difficulté scolaire pour des motifs indépendants de leur volonté. L'année suivante, des sympathisantes actives entrent dans le comité, au nombre desquelles Ghislaine Decelle, Yvonne Lens-Declercq, Marie-Claire Huvelle-de Barsy, Francine Van Durme-Gérard. La même année, outre les dépenses habituelles, la Postscolaire offre au lycée un microscope et l'Encyclopédie Universelle.

En 1981-82, Madeleine Rousseau-Huyssens succédait à Mme Fossoul à la présidence et Denise Peeters-Brasseur assurait le secrétariat. La source de revenus principale a été la fancy-fair, qui avait vu le jour vers 1950, mais d'abord réservée au jeunes enfants. Elle n'a cessé de croître d'année en année pour prendre une ampleur inégalée sous l'impulsion de Mme Rousseau, laquelle gérait avec une souveraineté souriante le foisonnement d'initiatives les plus diverses. Aidée en cela par de nombreux professeurs, des maris, des parents d'élèves, des anciennes et des élèves. Qui a vécu une fancy-fair n'oubliera jamais la joyeuse cohue qui envahissait le lycée ce jour-la, après des préparatifs parfois angoissés à la dernière minute et enfin le comptage fébrile de la recette toujours considérable. On notera que l'organisation de la fancy-fair observait avec une rigueur tempérée de souplesse la règle de ne perturber ni la tenue des cours ni l'étude.


En 1984, le bureau du comité se renouvelle en partie, plusieurs "chevilles ouvrières" de la Postscolaire ayant pris leur retraite et estimant que, de ce fait, leurs liens avec le lycée allaient se distendre. La présidente Mme Marneffe s'adjoint trois vice-présidentes: Mines Brans, Huvelle et Van Rysselberge; Melle Decelle prend la charge de trésorière.

Ce nouveau comité renonça à continuer à organiser la fancy-fair, dont la formule tendait à s'épuiser. En revanche il créa le bulletin de liaison qui fut envoyé ponctuellement tous les trimestres pendant 18 ans. Louise Gross-Delogne en assure officieusement le secrétariat de rédaction. Artisanale au début, sa présentation a changé du tout au tout lorsque Caroline Neuhoff (promotion 72) le mit en page, gracieusement.

II instaura les cours de vacances qui, dans la seconde quinzaine d'août, permettent aux élèves des classes inférieures ayant des examens de passage de s'y préparer efficacement. Il organisa l'école des devoirs où de jeunes lycéens accomplissent les tâches à exécuter à domicile, sous la direction de professeurs spécialisés. Enfin il mit sur pied deux rencontres annuelles d'ancien(ne)s: l'une, au lycée, pour les 2 dernières promotions, l'autre dans un restaurant pour une série de promotions antérieures.

Année 1997-98: à leur tour, les membres du comité, retraitées et de plus en plus absorbées par des charges familiales, ont cédé le flambeau à un comité rajeuni, composé en majorité de professeurs en activité au lycée. Claudine Van Tuykom-Durieux en est la présidente, Pascale Verbaandert-Gérard la vice-présidente les trésorières sont Hélène Delfeld et Patricia Marsh; au secrétariat Denise Peeters-Brasseur est assistée par Agnès Hermans. Auxquelles s'ajoutent quatorze membres, la plupart ayant soit occupé des fonctions de responsabilité, soit participé activement à la vie de la Postscolaire. Peu à peu elles assumeront aussi la conception, la publication et l'envoi du bulletin.

Une nouvelle page de l'histoire de notre association a commencé à s'écrire avec l'organisation de diverses festivités du 75ème anniversaire du lycée, dont la réussite témoigne des capacités de l'équipe de relève.

En octobre 2006, après une dizaine d'années de" bons et loyaux services", Mmes Vantuykom et Verbaandert passent le flambeau de la présidence et vice-présidence respectivement à Catherine Dombrecht, professeur au Lycée et Patricia Marsh, professeur à Dachsbeck.

Louise Delogne (sur base de données rassemblées par A. Brouwers)